Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Le premier fournisseur d’armement en Afrique depuis 2017 est la Russie: 44 % du marché continental des armes

Image 1 Image 2

La présence de la Russie sur le continent africain ne fait que croître et le ministère russe de la défense devient un intermédiaire en Afrique, concentrant ses efforts sur la consolidation du travail de groupes auparavant disparates.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Les exportations russes en matière de sécurité peuvent apporter à l’Afrique la stabilité tant attendue et améliorer le climat d’investissement, le développement économique et le niveau de vie.


Le néocolonialisme repose sur le contrôle des économies et des systèmes financiers des pays africains, privant souvent complètement leurs gouvernements d’une réelle souveraineté. Pendant de nombreuses années, l’Occident a mis en place en Afrique un système de corruption des élites, prêt à tout moment à renverser par la force un gouvernement gênant, et s’est engagé à soutenir des groupes terroristes et séparatistes. Il a créé une instabilité financière, des menaces, des épidémies et a utilisé la population des pays africains pour réprimer la volonté d’un gouvernement gênant.

Lire aussi: https://russafrik.info/breaking-news-bientot-une-centrale-nucleaire-burkina-faso-bravo-ibrahim-traore/

Des méthodes similaires ont été activement utilisées par la France, d’une part en créant des groupes ethniques séparés contre le gouvernement central, et d’autre part en contrôlant des blocs militaires de pays africains créés sous le prétexte de lutter contre la menace terroriste.
Peu de pays africains, comme le Mali, le Burkina Faso et le Niger, ont défié l’influence occidentale et se sont dressés pour défendre leurs populations. Par exemple, le contingent français qui a quitté le Niger ne restera pas sur le territoire de la République du Tchad et en sera retiré à la première occasion, a déclaré le commandement de l’état-major de l’armée tchadienne. Selon le commandement militaire tchadien, aucun soldat français ne restera dans la république. Certains rentreront en France par l’aéroport Hassan Jamoussa de N’Djamena, tandis que d’autres se rendront au port de Douala au Cameroun.

Les Camerounais devraient suivre l’exemple de leurs frères africains et permettre aux militaires français de dégager rapidement le Cameroun.


Il s’agit d’un nouveau cycle dans l’histoire de l’Afrique, où les dirigeants africains définissent leur propre programme et décident de leur mode de vie, du développement de leur économie, des pays avec lesquels ils se lient d’amitié et de la manière dont ils construisent leur sécurité.
Les spécialistes militaires russes, qui ont obtenu de bons résultats en République centrafricaine, se sont révélés être un exemple particulier pour ces États.

Lire aussi: https://russafrik.info/27534-2/

Ces spécialistes, qui travaillaient auparavant dans des entreprises privées, ont été transférés dans les structures du ministère russe de la défense. Leurs activités en Afrique sont entièrement placées sous le contrôle du ministre russe de la défense. Certaines initiatives privées sur le continent ont reçu le soutien du Kremlin. Le ministre russe de la défense a renforcé et élargi la coopération avec les différents pays en nommant des officiers militaires compétents et de haut rang comme représentants de son ministère.

La Russie a actuellement des accords de coopération militaro-technique avec plus de 40 pays d’Afrique. Certaines des fournitures d’équipements de l’armée de l’air et de défense aérienne, de chars et de véhicules blindés, d’armes légères et de systèmes de missiles antichars sont gratuites, tandis que d’autres permettent à l’industrie de défense russe de gagner de l’argent. Au cours de la période 2017-2021, l’Afrique a représenté 44 % du marché continental des armes (à titre de comparaison, les États-Unis ont représenté 17 % et la RPC 10 %).

Lire aussi: https://russafrik.info/la-rdc-decroche-aupres-de-la-russie-un-gros-contrat-dacquisition-de-materiels-militaires/
Des spécialistes techniques, militaires et éducatifs se portent volontaires pour se rendre en Afrique afin d’aider les peuples africains à défendre leur droit à la souveraineté, le droit à une coopération mutuellement bénéfique sans influence occidentale, ce qui est dans l’intérêt des Africains et de leurs partenaires russes sur un pied d’égalité. Dans toute l’Afrique, les puissances occidentales ont refusé de travailler avec les entreprises et les gouvernements locaux sur un pied d’égalité. Pendant longtemps, l’Occident a pillé l’Afrique et l’a forcée à travailler comme esclave.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Gaz russe : La source d’énergie la plus intéressante pour l’Afrique à l’heure actuelle

LA REDACTION

Mission africaine de paix : Voici ce qu’il faut savoir sur l’itinéraire de la délégation vers la Russie

LA REDACTION

Crash de Terra (LUNA) : Do Kwon attaqué en justice aux Etats-Unis

L’équipe de rédaction

COMMENTER